Le réseau des Petites Scènes Ouvertes rassemble aujourd’hui 7 structures qui défendent la création chorégraphique contemporaine

Gymnase_logo2017_noir.png
DanseDense_OK_modifié.jpg

Les Petites Scènes Ouvertes reçoit pour son fonctionnement le soutien du Ministère de la Culture et de l'Adami.

créé avec Wix

  • Facebook
  • Instagram

Coordination : Céline Luc

+33 (0)6 19 17 09 12

contact@petites-scenes-ouvertes.fr

  • Facebook
  • Instagram
YOUTUBING

Florence Casanave / LOUMA

© Gwendal Le Flem

durée : 15 mn, pièce intégralement présentée.

marraine : Odile Baudoux, responsable danse et coordination artistique, Le Triangle, Cité de la danse, Rennes

chorégraphie et danse : Florence Casanave

costume : Cécile Pelletier

Production : LOUMA.

Avec le soutien du Triangle, Cité de la danse-Rennes et de La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc.

LOUMA est soutenue par le Ministère de la Culture-DRAC Bretagne, la Région Bretagne et la Ville de Rennes.

La compagnie est dirigée par Alain Michard.

 

contact compagnie

LOUMA (Bretagne)

Yulizh Bouillard - production/diffusion

yulizhbouillard.louma@gmail.com

tél : 07 51 60 83 98

Dans cette immense encyclopédie populaire que constitue Youtube – caverne d’Ali Baba et boite de Pandore – chacun trouve ce qu’il vient y chercher : du déjà-vu, de l’inédit , des vieux « tubes » et leurs reprises, des enregistrements oubliés et des documentaires rares, des didacticiels et des «how to» les plus divers.

Florence Casanave sélectionne son oeuvre fétiche, une vidéo emblématique de l’histoire de la danse : Water Motor, solo de Trisha Brown filmé par Babette Mangolte en 1978 à New York, en 16 mm. Le film est composé en deux parties : d’abord une captation de la danse en vitesse normale, puis une autre captation de la danse au ralenti, ce qui permet de mieux saisir certains détails d’une oeuvre brève mais d’une « audace et d’une vitesse extraordinaire », selon la cinéaste. Florence Casanave utilise cette vidéo comme support d’études personnelles, et l’envisage aujourd’hui comme une invitation à la reprise, au risque d’oser la dériver pour la faire sienne, dans une respectueuse irrévérence. «Comment redonner du volume, des couleurs, de la vie à cette image

filmique ? Que m’évoquent les mouvements que j’y perçois ? Et comment les percevons-nous

ensemble ? Comment commenter ce solo par le geste et a parole ? »  Se rapprocher au plus près de l’oeuvre-source pour tenter d’en saisir l’essence, au-delà de l’exercice de reprise.

Le film est cité explicitement, inclus dans la scénographie. Ainsi, tout est montré, et le spectateur est saisi dans ce vis-à-vis entre un objet-vidéo et une danseuse en train de le faire revivre ici et maintenant.

Florence Casanave

Elle commence sa formation en danse à Epse Danse Montpellier. Elle y suit l’enseignement de Rudy Brians en danse classique, d’Anne-Marie Porras en danse jazz et principalement de Françoise Texier en danse contemporaine. Elle étudie à P.A.R.T.S. (Performing Arts Research and Training Studios), école internationale basée à Bruxelles dirigée par Anna Teresa de Keersmaeker entre 2004 et 2006. En parallèle de sa formation en « release technique », elle créé ses premiers travaux de recherche (un solo entièrement construit sur un cube d’un m3) et collabore notamment avec Tuur Marinus, sur un projet intitulé Floor’s Door/ Door’s Floor.

En 2015, elle intègre la formation intitulée «Prototype III : la citation, paradigme à la construction chorégraphique», dont le programme est organisé par Hervé Robbe. Dans ce cadre, elle réactive un solo de Trisha Brown, Watermotor, qui devient l’objet d’une pièce plus personnelle intitulée Youtubing (création 2016). Cette pièce est le premier volet des « Trois Etudes et Variations ».

En 2017, elle créé le second volet, Release Party, pièce pour quatre danseuses et un musicien. La pièce s’inspire d’un film de René Clair et Francis Picabia, « Entr’acte » (1924), projeté entre les deux actes de l’oeuvre des ballets suédois Relâche. Le troisième volet, O.K., est créé en 2018.

Outre les voies personnelles de la création, Florence Casanave se dédie aussi à l’interprétation et collabore à de nombreux projets : Le Siècle des Fous (Salia ni Seydou) / Robes Fanées (Cécile Borne) / La Céramiste, dernier film de la série Mémoire Vives / Chronica et Lado A (Alessandra Piccolli) / La Légèreté des Tempêtes (Christian et François Ben Aïm) / LaisSERvenIR et reprise de Moi, mes corrrpines, à l’instant où ça s’arrête (Eléonore Didier) / Primary Field (Lance Gries) / reprise du Parlement des Invisibles (Anne Collod). Elle participe également à trois créations destinées au jeune public : Le Ring des Anges (Matthias Groos et Gaëlle Bouilly), Geminus (Sarosi Nay - cie UBI), De l’autre côté d’Alice et Tout près d’Alice (Christine Le Berre, cie Hop Hop Hop). Plus récemment, elle est l’interprète du chorégraphe Laurent Chétouane pour sa création Partita I, auprès de Moo Kim et Mikael Marklund.

Le Théâtre d'Arles est situé :

34 Boulevard Georges Clémenceau, 13200 Arles

Entrée libre - réservation obligatoire

Céline Luc, coordinatrice  / contact@petites-scenes-ouvertes.fr06 19 17 09 12