Le réseau des Petites Scènes Ouvertes rassemble aujourd’hui 7 structures qui défendent la création chorégraphique contemporaine

Gymnase_logo2017_noir.png
DanseDense_OK_modifié.jpg

Les Petites Scènes Ouvertes reçoit pour son fonctionnement le soutien du Ministère de la Culture et de l'Adami.

créé avec Wix

  • Facebook
  • Instagram

Coordination : Céline Luc

+33 (0)6 19 17 09 12

contact@petites-scenes-ouvertes.fr

  • Facebook
  • Instagram
THE GYRE

Angela Rabaglio et Micaël Florentz

© Gaëtan Gauthier

durée : 50 mn / présentation de 20 mn

marraine : Jasmine Morand, directrice de Prototype Status & Dansomètre, Vervey      

Concept et Chorégraphie :

Micaël Florentz et Angela Rabaglio

Interprétation : Angela Rabaglio et Micaël Florentz


Création lumière : Arnaud Gérniers et

Benjamin van Thiel

Création sonore : Daniel Perez Hajdu

Production : Tumbleweed

Coproduction : Garage29 (BE) , Wolubilis (BE) , Dansomètre (CH)

Avec le soutien de nos partenaires de résidence :
 Charleroi Danse (BE), de Warande (BE), Destelheide (BE), Carthago (BE), Dance Atelier Reykjavik (IS), MMF Slaturhusid (IS), The Freezer (IS), Dampfzentrale Bern (CH), Lo Studio (CH)

Soutien financier : Fédération Wallonie – Bruxelles.

 

contact compagnie

TUMBLEWEED (Belgique)

cietumbleweed@gmail.com

La matière est en perpétuelle agitation, elle ne connaît aucun repos. De ce flux ininterrompu d’énergie s’élèvent et s’effondrent les formes de la réalité que nous connaissons. Tout est mouvement et tout est conduit en permanence par un inextinguible besoin d’exister et de transmettre.

The Gyre est une pièce évoluant à partir d’une idée extrêmement simple : marcher. De cette simplicité elle nous transporte délicatement dans les ourlets du temps et la conscience d’un univers sans absence. C’est au coeur de ce tournoiement inlassable que les deux danseurs se rejoignent et s’entrelacent. La ligne qui permet de les distinguer l’un de l’autre, ondule, s’estompe et finalement, disparaît.

 

All things come, one by one

diverse and alike


woven and branched


and from this range of existence

nothing could be torn apart

Angela Rabaglio

Chorégraphe/danseuse freelance d’origine Suisse, elle vit à Bruxelles, Belgique. Elle a suivi une éducation en danse à l’Amsterdam Hoogeschhool voor de Kunsten (de Theaterschool; MTD) et obtenu son Diplôme de Bachelor en 2013. Ensuite, Angela composa sa première pièce solo (Wind-up birds and polaroids) avec laquelle elle performa dans plusieurs festival en Europe. Elle a reçu notamment pour son travail le prix de l’encouragement au Festival ‘Barnes Crossing Solo Duo’ à Cologne ainsi que le prix du public au ‘SzoloDuo Festival’ à Budapest. Depuis 2014, elle danse avec la compagnie Alias à Genève (Guilherme Botelho) et plus récemment aussi avec la compagnie Autre MiNa à Montpellier (Mita Fedotenko). Elle a également travaillé et collaboré avec, Itamar Serussi, Chris de Feyter, Ingrid Berger Myhre, Tanzplan Ost (LaborGras et PearsonWidrig dancetheater) et participé à de nombreuses performances d‘improvisation avec le collectif Bloom (musique jazz expérimental) et le musicien Suisse Simon Berz (‘Monstergroove’).

Elle a aussi été initiatrice d’une plateforme d’improvisation nommée Imperf.Act à Bruxelles et enseigne occasionnellement à des enfants et des professionnels. Grâce à de nombreux apprentissages en danse (Floorwork, Improvisation, Gaga, Release, Ballet classique, danse

contact, etc...) ainsi que d’autres influences ( Arts martiaux, Escalade, Dabke, Yoga) elle développe sa propre pratique physique. Fascinée par le détail, la précision dans chaque geste, la désarticulation, les transferts de poids, l’équilibre, les réactions du corps dans l’exténuation, la bestialité et l’imprévisible, elle cherche à combiner les traditions nouvelles et anciennes.

Micaël Florentz 

Musicien de formation, il est venu à la danse il y à trois ans seulement. Depuis 10 ans il s’est consacré de manière autodidacte à la musique acoustique (guitare, voix, percussions) ainsi qu’à la musique électronique. Autour de projets solos qui jumèlent ces deux domaines, il a joué sous différents pseudonymes en France et en Belgique. En parallèle à l’initiative chorégraphique, Micaël est en marche vers une nouvelle création musicale dans laquelle il mélangera ses compétences et son apprentissage occidental à la musique traditionnelle du Moyen-Orient. La danse lui a été amenée de manière spontanée il y a quelques années. Le mouvement a toujours été une fascinante et intime vocation pour lui. Grâce à l’absence de vocabulaire codifié et de pratiques académiques, Micaël développe sa propre sensibilité dans le mouvement, urgente et vitale.

Le Théâtre d'Arles est situé :

34 Boulevard Georges Clémenceau, 13200 Arles

Entrée libre - réservation obligatoire

Céline Luc, coordinatrice  / contact@petites-scenes-ouvertes.fr06 19 17 09 12